logoFondationUnCoeur 


«On reconnait le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux». Gandhi.

La fondation Un cœur, sous l’égide de la fondation de France, a pour objectif de contribuer à la protection de la biodiversité animale et la préservation des espèces notamment par le soutien à l’enseignement, la recherche consacrée au diagnostic et aux thérapies en cardiologie vétérinaire et de mettre le vétérinaire et l’animal au cœur des programmes de soutien aux personnes en difficulté (enfants malades, personnes handicapées, orphelins, personnes âgées, etc.)

_

Info

Un trouble du rythme cardiaque vient d’être décrit pour la 1ère fois chez le chien dans le Journal of the American Veterinary Medical Association par
l’équipe de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (Dr. V Saponaro, Dr. P Passavin, Pr.V Chetboul et Pr. J-LPouchelon). Ces vétérinaires cardiologues ont su déceler sur un simple électrocardiogramme une anomalie qui est habituellement détectée chez l’homme grâce à des cathéters positionnés à l’intérieur du cœur ! Et fort heureusement, le chien va toujours très bien, plusieurs mois plus tard.

Les arythmies cardiaques sont fréquentes chez les animaux et elles bénéficient de progrès constants dans leur diagnostic et leur traitement.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de la fondation :

L’examen holter, c’est par ici : http://www.fondationuncoeur.com/?s=holter+

Et les pacemakers, c’est par là ! : http://www.fondationuncoeur.com/peut-on-poser-un-pacemaker-a-un-chien/

_

Peut-on poser un pacemaker à un chien ?

La Fondation Un Cœur soutient la recherche en cardiologie vétérinaire au bénéfice des animaux. Par ses financements, elle participe ainsi au développement de nouvelles techniques, permettant le traitement de diverses maladies ou arythmies cardiaques, comme par exemple le pacemaker. Si l’utilisation du pacemaker est bien connue en médecine humaine, elle se développe aussi dans le domaine vétérinaire.

_


Une chaîne de solidarité
Association/Fondations/Vétérinaires pour sauver Ophée !

Ophée a été recueillie en Martinique par SOS Animaux de Compagnie, une association ayant pour but le sauvetage d’animaux en difficulté sur l’île et leur aide au placement à la fois en France métropole et en Martinique. Souffrant d’une grave malformation cardiaque, elle a été rapatriée par l’association, puis transférée à l’équipe spécialisée de l’Unité de Cardiologie d’Alfort du Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire d’Alfort.

Comme dernièrement pour Potter et Pixelle, la malformation cardiaque a pu être corrigée avec succès – malgré le petit format d’Ophée, le risque encouru et les arythmies associées – grâce à la mise en place d’un petit dispositif par l’artère fémorale. Elle est repartie le lendemain en pleine forme, avec uniquement un petit pansement à l’intérieur de la cuisse, à la joie de tous, y compris de sa formidable adoptante, très émue de la retrouver ainsi. Cette action a été rendue possible par l’association SOS Animaux de Compagnie avec l’aide de la Fondation Brigitte Bardot et de la Fondation Un Cœur.

Un grand merci à elles trois de leur confiance et bravo aux équipes conjointes de l’IMMR-Unité de Cardiologie d’Alfort-Fondation Un Coeur : en particulier au Dr. Nicolas Borenstein, au Pr. V. Chetboul, aux Drs. A. Morlet, L. Enrique Carazo, P. Passavin et A. Pun Garcia (mécénat Fondation Un Cœur/UCA) ainsi qu’au Pôle Anesthésie-Réanimation-Urgence-Soins Intensifs de l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort (équipes du Pr. Patrick Verwaerde et du Dr. Rocio Fernandez).

_