logoFondationUnCoeur «On reconnait le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux». Gandhi.

La fondation Un cœur, sous l’égide de la fondation de France,  a pour objectif de contribuer à la protection de la biodiversité animale et la préservation des espèces notamment par le soutien à l’enseignement,  la recherche consacrée au diagnostic et aux thérapies en cardiologie vétérinaire et de mettre le vétérinaire et l’animal au cœur des  programmes de soutien aux personnes en difficulté (enfants malades,  personnes handicapées, orphelins, personnes âgées,  etc.

Voici une belle histoire, comme on les aime ! Chirurgie cardiaque chez le chien : réparation et remplacement de la valve mitrale

Maïko est un jeune Pearson Terrier référé pour la prise en charge d’une malformation cardiaque congénitale décompensée, à un stade terminal, compliquée d’une anomalie hématologique rare secondaire. Maïko était condamné à très court terme.
Grâce à la générosité de nombreuses personnes, amis, famille des propriétaires de Maïko, et même anonymes, une correction par voie endovasculaire de la cardiopathie a été possible il y a deux semaines. Maïko a été immédiatement soulagé et transformé, ses propriétaires ne l’ont jamais connu aussi en forme et il peut à nouveau goûter aux plaisirs de la vie en jouant avec ses compagnons canins et équins !
maiko-copain

Nous tenions à remercier toutes les personnes qui se sont battues pour Maïko, ses propriétaires, son vétérinaire, le Dr Commère ainsi que l’équipe de l’IMMr-UCA/Fondation Un Coeur et en particulier le Dr Nicolas Borenstein, le Dr Olivier Chevenement, Mme Lamia Abessebay, les Drs. Maria Paz et Luis Enrique Carazo Arias, le Pr Valérie Chetboul, les Drs Vassiliki Gouni, Cécile Damoiseaux, Marie Lavennes et Camille Poissonnier et enfin, l’équipe de soins intensifs du CHUVA, en particulier au Drs Mathieu Magnin et Fiona Da Riz.

Congrès européen de médecine interne des Animaux de Compagnie
La Fondation Un Cœur et l’Unité de Cardiologie d’Alfort ont été représentées lors du dernier congrès européen de médecine interne des Animaux de Compagnie (ECVIM-CA Congress), qui s’est déroulé du 14 au 16 septembre dernier à Malte. Le Dr Camille Poissonnier (Fondation Un Cœur – Mécénat Vétoquinol) a ainsi présenté une étude sur la maladie d’Ebstein, malformation congénitale rare et grave de la valve tricuspide à laquelle le Labrador est prédisposé. Il s’agit à ce jour de la première étude analysant les caractéristiques de cette malformation, avec présentation de nouveaux indices échographiques pour en grader la gravité, les précédentes descriptions de cette cardiopathie n’ayant été faites que sur des cas isolés.
Merci à toute l’équipe de l’Unité de Cardiologie d’Alfort et au docteur vétérinaire E. Bomassi pour sa contribution à cette étude en voie de publication.

ebstein-fondation
Grâce à un mécénat par le laboratoire Zoetis (USA), la Fondation Un Cœur finance un nouveau poste d’Assistant de Recherche Clinique au sein de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) !
Le Dr. Marine Roche-Catholy, diplômée de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon (ENVL/VetAgro Sup, promotion 2016), occupe ce poste dédié à la cardiologie animale (diagnostic, soins médicaux et chirurgicaux, et recherche), depuis le 1er septembre 2017. 
C’est durant ses multiples stages à l’étranger (Australie, Philippines, Suisse), en milieu universitaire et au sein de cliniques privées, que le Dr Roche-Catholy s’est découvert une passion pour cette discipline qu’est la cardiologie. Après un internat en clinique des animaux de compagnie au sein de l’ENVL, elle a rejoint l’UCA dirigée par le Pr. V. Chetboul.
Marine a fait le choix de l’UCA non seulement en raison de sa passion pour la cardiologie, mais aussi pour l’excellence de la formation qui y est délivrée ainsi que le dynamisme et l’esprit innovant qui règnent au sein de cette équipe.
Son projet de recherche portera sur la maladie cardiaque du chien la plus fréquente, dénommée « maladie valvulaire dégénérative mitrale », touchant plus particulièrement les chiens de petit format.
IMG_4849

La fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba soutiennent le groupe de travail « Wildlife Cardiology Group (WLC) » consacré à la cardiologie des animaux sauvages Les pathologies cardiaques en parcs zoologiques sont sous-diagnostiquées et restent malheureusement trop souvent encore des découvertes d’autopsie.Or, les félins captifs, à forte consanguinité, peuvent être atteints, tout comme les humains, à la fois de cardiopathies congénitales (présentes à la naissance) et acquises (apparaissant généralement à l’âge adulte). Ils peuvent aussi en être traités médicalement voire chirurgicalement.De ce constat, un programme global d’études, de diagnostic et de soins en cardiologie de la faune sauvage a vu le jour sous la direction des Dr. Norin Chaï (Ménagerie du Jardin des Plantes) et du Pr. Valérie Chetboul (Unité de Cardiologie d’Alfort), avec la constitution du Wildlife Cardiology (WLC) Group, impliquant des vétérinaires bénévoles des deux équipes.C’est dans le cadre de ce programme qu’une Panthère des Neiges avait pu bénéficier avec succès en 2011 de la première correction chirurgicale d’une malformation cardiaque congénitale (sténose pulmonaire). Une première étude, initiée il y a 5 ans par le WLC Group et visant à développer une base de données sur les paramètres cardiologiques des grands félins sauvages, vient aussi de porter ses fruits sous la forme d’une publication majeure dans le Journal of Zoo and Wildlife Medicine, journal de référence pour les vétérinaires de parcs zoologiques et de faune sauvage. Ce travail, qui représente la première étape yaboumbapour améliorer le diagnostic et le traitement des cardiopathies chez les grands félins, a pu voir le jour grâce à la Fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba réunies.


Le Wildlife Cardiology Group  réunit les équipes de la Ménagerie du jardin des Plantes et celle de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) dirigées respectivement par le Dr. Norin Chaï et le Pr. Valérie Chetboul, ainsi que le Dr. Thierry Petit (Zoo la Palmyre). Le Wildlife Cardiology Group  réunit les équipes de la Ménagerie du jardin des Plantes et celle de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) dirigées respectivement par le Dr. Norin Chaï et le Pr. Valérie Chetboul, ainsi que le Dr. Thierry Petit (Zoo la Palmyre).
Un guépard examiné au zoo de la Palmyre dans le cadre du programme de dépistage  des cardiopathies lancé par le WLC group. Un guépard examiné au zoo de la Palmyre dans le cadre du programme de dépistage des cardiopathies lancé par le WLC group.