logoFondationUnCoeur «On reconnait le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux». Gandhi.

La fondation Un cœur, sous l’égide de la fondation de France,  a pour objectif de contribuer à la protection de la biodiversité animale et la préservation des espèces notamment par le soutien à l’enseignement,  la recherche consacrée au diagnostic et aux thérapies en cardiologie vétérinaire et de mettre le vétérinaire et l’animal au cœur des  programmes de soutien aux personnes en difficulté (enfants malades,  personnes handicapées, orphelins, personnes âgées,  etc.

Les projets 2016 que vous pouvez soutenir Chirurgie cardiaque chez le chien : réparation et remplacement de la valve mitrale

02Avec le soutien de la Fondation Un Cœur, les équipes de l’UCA et de l’IMMR, composées de vétérinaires cardiologues spécialistes (Dipl. DESV et ECVIM en cardiologie), de vétérinaires chirurgiens et de chirurgiens cardiaques de renom, souhaitent de nouveau unir leurs compétences et leurs efforts pour contribuer à sauver les chiens atteints de maladie valvulaire dégénérative mitrale par une intervention chirurgicale à cœur ouvert adaptée. Pour en savoir plus et nous soutenir, cliquez sur ce lien

Etude cardiologique et médecine interne chez deux populations de paresseux : captive et sauvage

El Jaguar2
Nous en savons peu sur les paresseux. Pour protéger cette population, il nous faut mieux comprendre leurs pathologies.Afin de protéger cette espèce, ce projet peut nous aider à en sauver davantage.Vous pouvez cliquez sur ce lienD’autres projets peuvent être réalisés grâce à vous. Rendez-vous sur notre page « programmes ».

La fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba soutiennent le groupe de travail « Wildlife Cardiology Group (WLC) » consacré à la cardiologie des animaux sauvages Les pathologies cardiaques en parcs zoologiques sont sous-diagnostiquées et restent malheureusement trop souvent encore des découvertes d’autopsie.Or, les félins captifs, à forte consanguinité, peuvent être atteints, tout comme les humains, à la fois de cardiopathies congénitales (présentes à la naissance) et acquises (apparaissant généralement à l’âge adulte). Ils peuvent aussi en être traités médicalement voire chirurgicalement.De ce constat, un programme global d’études, de diagnostic et de soins en cardiologie de la faune sauvage a vu le jour sous la direction des Dr. Norin Chaï (Ménagerie du Jardin des Plantes) et du Pr. Valérie Chetboul (Unité de Cardiologie d’Alfort), avec la constitution du Wildlife Cardiology (WLC) Group, impliquant des vétérinaires bénévoles des deux équipes.C’est dans le cadre de ce programme qu’une Panthère des Neiges avait pu bénéficier avec succès en 2011 de la première correction chirurgicale d’une malformation cardiaque congénitale (sténose pulmonaire). Une première étude, initiée il y a 5 ans par le WLC Group et visant à développer une base de données sur les paramètres cardiologiques des grands félins sauvages, vient aussi de porter ses fruits sous la forme d’une publication majeure dans le Journal of Zoo and Wildlife Medicine, journal de référence pour les vétérinaires de parcs zoologiques et de faune sauvage. Ce travail, qui représente la première étape yaboumbapour améliorer le diagnostic et le traitement des cardiopathies chez les grands félins, a pu voir le jour grâce à la Fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba réunies.


Le Wildlife Cardiology Group  réunit les équipes de la Ménagerie du jardin des Plantes et celle de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) dirigées respectivement par le Dr. Norin Chaï et le Pr. Valérie Chetboul, ainsi que le Dr. Thierry Petit (Zoo la Palmyre). Le Wildlife Cardiology Group  réunit les équipes de la Ménagerie du jardin des Plantes et celle de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) dirigées respectivement par le Dr. Norin Chaï et le Pr. Valérie Chetboul, ainsi que le Dr. Thierry Petit (Zoo la Palmyre).
Un guépard examiné au zoo de la Palmyre dans le cadre du programme de dépistage  des cardiopathies lancé par le WLC group. Un guépard examiné au zoo de la Palmyre dans le cadre du programme de dépistage des cardiopathies lancé par le WLC group.