Faune sauvage / Cardiologie, mission « Oiseaux » (suite) : mesure de la pression intra-oculaire

Certaines maladies cardiaques peuvent potentiellement avoir des répercussions oculaires. De plus, la vision des oiseaux, l’une des plus performantes dans le règne animal, est essentielle à leur survie.

C’est pourquoi, dans le cadre du suivi d’une affection cardiaque, mais plus généralement pour toute évaluation clinique des oiseaux, la réalisation d’un examen ophtalmologique complet est essentielle.

Sur la vidéo, en slow-motion, un tonomètre est utilisé afin de mesurer la pression intraoculaire de Boss, un magnifique Ara Jaune et bleu (Ara Ararauna) découvert atteint d’une maladie cardiaque (cf. post du 12.12/2019). Participent à ces examens les Drs. Mathilde Glüntz et Pierre Huberdeau, vétérinaires en clinicat faune sauvage / cardiologie  via la Fondation Un Cœur et l’association Yaboumba en partenariat avec l’Unité de Cardiologie d’Alfort.

Pour visionner la vidéo, c’est ici !

Commentaires désactivés.