Valérie Chetboul est docteur vétérinaire, docteur es-sciences, Professeur à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (ENVA), agrégée de Pathologie Médicale et diplômée de l’European College of Veterinary Internal Medicine (ECVIM-CA) – option Cardiology.

Valérie Chetboul dirige actuellement l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA, ENVA), unité entièrement dédiée à la cardiologie animale, réalisant plus de 3000 actes par an au Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire d’Alfort (CHUVA). Titulaire d’une habilitation à Diriger les Recherches (HDR), elle est aussi rattachée à l’Unité INSERM U955, unité de recherche dévolue à la physiopathologie et pharmacologie des insuffisances coronarienne et cardiaque dont elle a participé à la création en 2005 sur le site de l’ENVA.

Très active dans le domaine de l’enseignement vétérinaire et sa modernisation, elle est à l’origine en 1996 de la création du CEAV de Médecine Interne des Animaux de Compagnie (Certificat d’Etudes Approfondies Vétérinaires) et en 2000 du Diplôme National de Spécialisation Vétérinaire en cardiologie (DESV, Diplôme d’Etudes Spécialisées Vétérinaires). Elle reçoit ainsi en 2003 le prix Mérial de l’innovation Pédagogique.Experte pour le dépistage des cardiopathies auprès de plusieurs clubs de race en France (Association Française du Boxer, Club Français du chien Terre-Neuve et Landseer, Club des Epagneuls Nains Anglais), Valérie Chetboul appartient aussi à plusieurs European Task forces, Advisory Boards et comités d’experts internationaux dans la discipline « cardiologie vétérinaire » et est reviewer pour plusieurs journaux à comité de lecture international, notamment américains (comme le Journal of Veterinary Internal Medicine ou Journal of American Veterinary Medical Association, American Journal of Veterinary Research). En 2007 elle devient Membre Honorifique de l’European Society of Veterinary cardiology pour son travail d’éditrice en chef du Journal of Veterinary Cardiology (2002-2007) ayant permis l’indexation de ce dernier dans la base scientifique internationale « medline ». L’ensemble des travaux de Valérie Chetboul lui ont permis en 2012 d’être le seul enseignant-chercheur clinicien des Ecoles Nationales Vétérinaires Françaises – et la seule femme – à être classé dans le top 1% des auteurs les plus cités dans leur discipline (ISI Web of Knowledge, Plant & Animal Sciences).