Préserver la biodiversité, prolonger la durée de vie de nos animaux et celles des animaux sauvages pour contribuer à la pérennité des espèces, tel est l’objectif de la fondation Un Cœur.

 Cela pourra se traduire par :

- Le financement de postes d’assistants hospitaliers dont l’activité sera dédiée à 100 % aux soins des animaux cardiaques domestiques ou sauvages.
 
- L’amélioration des thérapies médicales ainsi que la prise en charge chronique et d’urgence de l’animal cardiaque : les affections cardiaques représentent la troisième cause de mortalité chez les carnivores domestiques et la première de mort brutale chez les adultes. À titre d’exemple grâce à une collaboration avec des chirurgiens cardiaques pour «humains», souhaitant aider les animaux et l’équipe de l’Unité de Cardiologie d’Alfort, plusieurs interventions certaines d’entre elles étant des premières mondiales ont permis de corriger diverses malformations cardiaques de chiens et de chats : Rébus, Cairn Terrier, par exemple, est le premier chien à avoir été opéré à cœur ouvert cœur battant d’une maladie congénitale de la valve mitrale en 2002.

 - La participation au maintien de la biodiversité par la sauvegarde des animaux en voie de disparition comme les grands félins : lancement de programmes de détection précoce des cardiopathies congénitales très fréquentes en raison de la consanguinité importante dans ces populations.