Une première en chirurgie cardiaque vétérinaire !

Pour tenter de sauver une petite chienne Beagle de 3 ans, Ida, dont l’état cardiaque s’était brutalement dégradé ces dernières semaines malgré une première intervention palliative 2 ans auparavant, plusieurs équipes de vétérinaires et cardiologues se sont mobilisées et ont réalisé le 19 décembre 2018 une première mondiale en chirurgie cardiaque : la pose d’un dispositif ultra perfectionné (stent valvé) pour remplacer la valve déficiente d’Ida, grâce au généreux don de la société Medtronic (USA/France).

Il s’agit à la fois du premier dispositif de ce type posé en médecine vétérinaire et de la première valve artificielle implantée chez le chien sans ouvrir le cœur !

Après 10 jours d’hospitalisation, Ida vient de sortir du service des Soins Intensifs du CHUVA (Centre Hospitalier Universitaire d’Alfort) et se porte bien. La convalescence va être longue, mais elle s’apprête à fêter la nouvelle année en famille, dans la caserne de pompiers dont elle est la mascotte !

Cette première a été menée en France grâce au professionnalisme de plusieurs équipes : celle de l’IMMR du Dr. Nicolas Borenstein, celle de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) du Pr. Valérie Chetboul et celle du Pôle Anesthésie-Réanimation-Urgence-Soins intensifs du Pr. Patrick Verwaerde et du Dr. Rocio Fernandez à l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort.post-ida-stent-valve1 post-ida-stent-valve2-envoiUne profonde reconnaissance à la société Medtronic (en particulier M. Bob Melder et M. Bruno Lecointe) sans laquelle cette prouesse technique n’aurait pas eu lieu, à la Fondation Un Cœur et ses donateurs, et à toutes ces équipes, plus particulièrement aux Dr. N. Borenstein, au Pr V. Chetboul, au Pr. P. Verwaerde, aux Drs A. Morlet, P. Passavin, R. Fernandez, G. Giannettoni, E. Trehiou-Sechi, V. Saponaro, C. Poissonnier, S. Ghazal, S. Lefort, L. Enrique, à Mme L. Abassebay, C. R. Marchal, J. Delle Cave, E. Vannucci, à Mme M.-L. Robert, ainsi qu’au service d’imagerie et aux internes de l’ENVA (notamment C. Roux, C. Martin et T. Ternisien), pour leur implication dévouée. Bravo à Ida et à ses formidables propriétaires qui se sont battus à leurs côtés !

post-ida-stent-valve3


Une deuxième chance pour Jedai !

  Jedai est un Cane Corso de 4 ans, maltraité puis abandonné par ses premiers propriétaires, il a été recueilli par une nouvelle famille qui le comble d’amour. Cependant, atteint d’une maladie cardiaque compliquée d’une arythmie grave, depuis 4 mois son quotidien devenait de plus en plus en difficile à vivre : ses nouveaux maîtres assistaient impuissants à de nombreux malaises (jusqu’à 6 syncopes par jour).

   Afin de lui donner une chance de reprendre une vie normale, la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation Un Cœur, les équipes de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) et IMMR réunies, se sont  mobilisées pour aider Jedai qui a pu être traité puis opéré par voie endovasculaire de sa malformation. Encore en convalescence, il doit se reposer mais depuis son intervention il ne fait déjà plus aucun malaise.

  Un grand Merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour Jedai, et plus particulièrement aux deux Fondations Brigitte Bardot et Un Cœur, au Dr N. Borenstein et Pr. V Chetboul, ainsi qu’aux Drs. C. Misbach, P. Passavin, V. Saponaro, S. Ghazal, Mme L. Abassebay et M. X. Henri .

Post Jedai-photo[60]

 

 

 


Tous unis pour offrir le plus beau Noël à Nana, une chienne formidable au service du handicap !

    Nana est une jeune chienne Berger Allemand au quotidien pas comme les autres : elle accompagne sa maîtresse, éducatrice spécialisée, sur son lieu de travail (l’EPNAK). Au sein d’une classe accueillant des enfants autistes, Nana aide ces derniers à développer des liens affectifs, à devenir responsables, et à mieux vivre avec leur handicap.
Cependant, atteinte d’une maladie cardiaque grave, elle a dû arrêter de travailler pour se reposer. Afin de lui donner une chance de reprendre sa généreuse mission, les propriétaires de Nana, la Fondation Un Cœur, la SPA et plusieurs donateurs se sont mobilisés pour lui permettre de bénéficier d’une intervention endovasculaire.
Grâce aux équipes conjointes de l’UCA et de l’IMMR Paris, la malformation de Nana a pu être totalement corrigée. De retour dans son foyer, les propriétaires de Nana ont été heureux d’avoir pu partager cette fin d’année à ses côtés. Nana devrait pouvoir reprendre son merveilleux travail dès le mois prochain !

L’histoire de Nana est la belle illustration des missions premières de la Fondation Un Cœur : soigner l’animal et aider l’homme !
Un grand merci à la SPA, à la Fondation Un Coeur, aux donateurs, à toute l’équipe de l’IMMR et de l’Unité de Cardiologie d’Alfort, et plus particulièrement le Dr Nicolas Borenstein, le Dr Olivier Chevènement, Mme Lamia Abassebay, Mme Morgane Riau, le Pr Valérie Chetboul, le Dr Vassiliki Gouni, le Dr Emilie Trehiou-Sechi, le Dr Vittorio Saponaro et le Dr Peggy Passavin.

photo-post Nana


Charlotte – Une Première mondiale

3DA25B77-B69A-4F02-8CD2-D3B629A62119-1
Une première mondiale en collaboration avec l’Unité de Cardiologie D’Alfort (UCA), la Fondation « Un Cœur » et l’IMMR : une intervention chirurgicale suivie par échographie intracardiaque !
Charlotte, une petite chienne Welsh Corgi, souffrant d’une malformation cardiaque de naissance a eu la chance de bénéficier de cette toute nouvelle technique de suivi chirurgical : celle dénommée ICE (Intra Cardiac Echocardiography). Cette technique innovante utilise une sonde échographique fine comme une allumette, glissée dans une artère et dirigée jusqu’à l’intérieur du cœur pour surveiller l’acte chirurgical en « intracardiaque » !
F2061ADF-B58D-432B-B3AB-934DC70D8878
Charlotte a pu rentrer chez elle, 36 heures plus tard, avec juste un petit pansement à l’intérieur de la cuisse et deux points de sutures !

Ce cas fera l’objet d’une publication internationale en cours de rédaction.

2184EF1F-BA59-4779-8CB5-0562F5DCF7E4
Remerciements au Dr. Nicolas Borenstein et à toute l’équipe de l’IMMR, au Pr. V. Chetboul, au Dr. Damoiseaux (résidente ECVIM en cardiologie), au Dr. M. Lavennes (assistante de recherche clinique UCA/Fondation Un Cœur/Fondation de France), ainsi qu’aux vétérinaires référents (Dr. D. Bembaron, Dr. O. Arvay, Dr. B. Chekroun) et aux propriétaires de Charlotte pour leur confiance.

Crédits photos : Unité de Cardiologie d’Alfort/IMMr


Une « Belle » histoire

article-belle-photo4Belle, Cavalier King Charles de 8 ans,  a été adoptée il y a 3 mois par son propriétaire à la SPA. Trouvée errante sur la voie publique, elle est atteinte d’une cardiopathie acquise bien connue au sein de la race : la maladie valvulaire mitrale dégénérative. En plus de cette valvulopathie, Belle souffre d’une persistance du canal artériel, une maladie cardiaque congénitale qui jusqu’alors était toujours passée inaperçue. Cette malformation cardiaque est caractérisée par une communication anormale (le canal artériel) entre deux artères (aorte, artère pulmonaire), ayant pour conséquence un mélange de sang oxygéné et non oxygéné. La persistance du canal artériel peut ainsi entraîner la mort si cette communication n’est pas fermée chirurgicalement.

article-belle-photo1En raison du diagnostic tardif lié au passé de Belle, la cardiopathie est très évoluée expliquant la fatigue de Belle, même au repos. Une échocardiographie réalisée à l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) a permis de découvrir que la dilatation du cœur était très importante avec même une perte de contractilité.

Grâce à notre partenaire Zoetis, la Fondation « Un Cœur » finance depuis le 15 décembre 2014 un nouveau poste d’Assistant au sein de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA).
Une des missions de cet assistant (Dr. Jonathan Bouvard) a notamment été la prise en charge de Belle.

article-belle-photo3Le canal artériel de Belle a pu être fermé avec succès sans ouvrir ni le cœur ni même le thorax, grâce à un petit dispositif endovasculaire en forme de diabolo (dénommé ACDO) introduit par une artère du membre postérieur de la chienne (artère fémorale). Le suivi de la mise en place de ce dispositif a été réalisé par angiographie et échographie transoesophagienne.

Belle a pu rentrer chez elle en région parisienne, 48 heures plus tard, avec juste un petit pansement à l’intérieur de la cuisse et deux points de sutures. Aux dernières nouvelles, Belle est beaucoup plus vive et plus en forme que jamais.

article-belle-photo2

Remerciements au Dr. N Borenstein (vétérinaire chirurgien cardiaque), au Pr. V Chetboul, aux Drs. V. Gouni et  J. Bouvard de l’UCA, à Lamia Le Berre Abassebay (anesthésiste) ainsi qu’à M. Poix, le nouveau maître de Belle. 


Témoignage Lycka

image copie 3
 Lycka est un chien qui accompagne une personne en situation de handicap. En 2012, il a été opéré d’une grave malformation cardiaque à l’origine d’une complication rare : la rupture d’une artère… Voici le courriel reçu par le docteur E. Trehiou-Sechi, praticien hospitalier à l’Unité de Cardiologie d’Alfort, responsable du suivi pré- et post-opératoire de Lycka

 

« Bonjour docteur,

Je vous rassure tout de suite Lycka est en pleine forme. Il a bien profité de l’été avec Lucky et Timmy, beaucoup de natation notamment.  Depuis septembre nous n’allons plus a l’eau, nous faisons 2 balades hebdomadaires en forêt. Les parties de jeux et les courses  poursuites entre eux sont nombreuses.Lycka a totalement repris une vie normale comme s’il ne s’était jamais rien passé, et ceux grâce a toute l’équipe soignante. De mémoire le prochain contrôle est pour février. Je vous joins quelques photos prises vendredi dernier en forêt.
Cordialement ,
 Christian Collin »
image
image copie
image copie 2

 


Sauvons le soldat Ritos

photo pansement Ritos
  • Voici l’histoire de RITOS, chien militaire et rescapé. Après ses épreuves de sélection au sein des armées, il apparaît que RITOS est incapable de suivre son entraînement militaire. Selon le vétérinaire colonel Lamour et ses collègues de la clinique du 132e Bataillon Cynophile de l’Armée de Terre (Suippes) et malgré leurs moyens modestes (échographe ancienne génération), le diagnostic est sans appel : il souffre d’une malformation cardiaque, dénommée communication interventriculaire (caractérisée par une sorte de   »trou » – de plus d’1 cm de diamètre – à l’intérieur du cœur faisant communiquer le sang oxygéné et non  oxygéné). Référé au Pr Chetboul, le diagnostic est confirmé, mais il apparaît que RITOS n’a pas encore de modifications cardiaques irréversibles et que seule la chirurgie à coeur ouvert lui permettrait d’espérer à une vie normale.
  • Le Ministère de la Défense réunit les fonds nécessaires à son intervention chirurgicale (ramenés à leur plus strict nécessaire, juste pour couvrir les frais matériels). L’intervention, réalisée à coeur ouvert et cœur battant avec l’aide de chirurgiens cardiaques, a consisté à boucher la communication grâce à  un patch. Elle a été réalisée avec un professionnalisme sans faille. 24 heures plus tard, le Pr Chetboul confirme la normalisation des pressions sanguines. Comble de satisfaction ultime pour tous, RITOS (re)commence son entraînement militaire progressif après 3 mois de convalescence, qui se déroule, cette fois, sans encombre. Il fera une carrière militaire normale, l’amenant à être projeté au Kosovo, en validant sans problème toutes les étapes des contrôles opérationnels : signe magistral, s’il en faut, d’une totale et parfaite réussite de cette équipe pluridisciplinaire, animée par la même passion de la cardiologie animale. RITOS est désormais un retraité militaire, bien paisible, dans le sud-est de la France au foyer de son ancien maître….

Un ENORME remerciement, encore une fois, de la part des personnels militaires de la clinique vétérinaire de Suippes (colonel  Lamour, colonel  Ginesta, colonel Magnan, commandant Quain, CCh De Biasi, CCh Frédéric, entre autres) à cette équipe extraordinaire de cardiologues vétérinaires et chirurgiens cardiaques (Pr Laborde, Pr Chetboul, Dr Borenstein, Dr Behr, M. Pierrel, entre autres),  qui se trouve enfin reconnue et portée au grand jour par cette fondation remarquable.

 

Colonel Lamour, du 132e Bataillon Cynophile de l’Armée de Terre (Suippes)

Ritos 2 Ritos