La fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba soutiennent le groupe de travail « Wildlife Cardiology Group (WLC) »

La fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba soutiennent le groupe de travail « Wildlife Cardiology Group (WLC) » consacré à la cardiologie des animaux sauvages Les pathologies cardiaques en parcs zoologiques sont sous-diagnostiquées et restent malheureusement trop souvent encore des découvertes d’autopsie.Or, les félins captifs, à forte consanguinité, peuvent être atteints, tout comme les humains, à la fois de cardiopathies congénitales (présentes à la naissance) et acquises (apparaissant généralement à l’âge adulte). Ils peuvent aussi en être traités médicalement voire chirurgicalement.De ce constat, un programme global d’études, de diagnostic et de soins en cardiologie de la faune sauvage a vu le jour sous la direction des Dr. Norin Chaï (Ménagerie du Jardin des Plantes) et du Pr. Valérie Chetboul (Unité de Cardiologie d’Alfort), avec la constitution du Wildlife Cardiology (WLC) Group, impliquant des vétérinaires bénévoles des deux équipes.C’est dans le cadre de ce programme qu’une Panthère des Neiges avait pu bénéficier avec succès en 2011 de la première correction chirurgicale d’une malformation cardiaque congénitale (sténose pulmonaire). Une première étude, initiée il y a 5 ans par le WLC Group et visant à développer une base de données sur les paramètres cardiologiques des grands félins sauvages, vient aussi de porter ses fruits sous la forme d’une publication majeure dans le Journal of Zoo and Wildlife Medicine, journal de référence pour les vétérinaires de parcs zoologiques et de faune sauvage. Ce travail, qui représente la première étape yaboumbapour améliorer le diagnostic et le traitement des cardiopathies chez les grands félins, a pu voir le jour grâce à la Fondation Un Cœur et l’Association Yaboumba réunies.
Un guépard examiné au zoo de la Palmyre dans le cadre du programme de dépistage  des cardiopathies lancé par le WLC group.
Le Wildlife Cardiology Group  réunit les équipes de la Ménagerie du jardin des Plantes et celle de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) dirigées respectivement par le Dr. Norin Chaï et le Pr. Valérie Chetboul, ainsi que le Dr. Thierry Petit (Zoo la Palmyre).


Zoetis USA : le second partenaire de la Fondation Un cœur.

Grâce à un second mécénat par le laboratoire Zoetis (Zoetis USA), la Fondation Un Cœur finance depuis le 15 décembre 2014 un nouveau poste d’Assistant de Recherche Clinique au sein de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) !
Le Dr. Jonathan, Bouvard diplômé de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (ENVA, promotion 2012), occupe ce poste, dédié à la cardiologie animale (diagnostic, soins médicaux et chirurgicaux, et recherche).

Au cours de l’année universitaire 2012/2013 et après plusieurs stages aux USA au cours de sa scolarité, le Dr. Bouvard a effectué un internat en clinique des animaux de compagnie au sein de l’ENVA où sa passion pour la cardiologie n’a fait que se confirmer. Après une année de stage à l’UCA au cours de laquelle il a parallèlement obtenu un diplôme inter-universitaire en chirurgie des cardiopathies congénitales, il a rejoint l’UCA dirigée par le Pr. Valérie Chetboul.
Jonathan a fait le choix de l’UCA non seulement en raison de sa passion pour la cardiologie, mais aussi pour l’excellence de la formation qui y est délivrée, la passion, le dynamisme et l’esprit innovant qui règne au sein de cette équipe.
Son projet de recherche en tant qu’Assistant de Recherche Clinique portera sur la maladie cardiaque du chien la plus fréquente, une maladie dégénérative des valves (dénommée « maladie valvulaire dégénérative mitrale ») touchant plus particulièrement les chiens de petit format. jonathan-photo-article


Vétoquinol, premier partenaire de la fondation Un coeur

Partenariat Vetoquinol

Grâce à un premier mécénat par le laboratoire Vétoquinol, la Fondation Un Cœur finance depuis le 1er octobre 2013 un poste d’Assistant de Recherche Clinique au sein de l’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA) !

Vanessa Soubeyran Arqued occupera ce poste, dédié à la cardiologie (clinique et recherche) des carnivores domestiques, au cours de l’année universitaire 2013/2014.

Vanessa est diplômée de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (promotion 2012) et avait déjà réalisé un an de stage au sein de l’UCA, dirigée par la Pr. Valérie Chetboul.

C’est durant ses multiples stages à l’étranger (Etats-Unis, Royaume-Uni, Espagne), en milieu universitaire et au sein de cliniques privées, que Vanessa s’est découvert une passion pour cette discipline qu’est la cardiologie.

La jeune femme a choisi l’UCA non seulement en raison de sa passion pour la cardiologie, mais aussi pour l’excellence de la formation qui y est délivrée, le dynamisme de l’équipe et la gestion exemplaire de la clientèle dans ce service.

Son premier projet de recherche en tant qu’Assistante de Recherche Clinique portera sur la maladie cardiaque du chien la plus fréquente, une maladie dégénérative des valves (dénommée maladie valvulaire dégénérative mitrale) touchant plus particulièrement les chiens de petit format. Ce sujet tient d’autant plus à cœur Vanessa que ses propres chiennes, Yorkshire Terriers, sont concernées par cette cardiopathie.

Un grand merci au laboratoire Vétoquinol pour ce premier mécénat avec la Fondation Un cœur !

Espérons … de tout cœur ! …que ce partenariat ouvre la porte à d’autres soutiens à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort pour l’emploi des jeunes, afin d’aider ces derniers à réaliser leurs rêves et leurs projets professionnels ! Ceci permettra  ainsi d’améliorer les connaissances en médecine vétérinaire et, par la même, les soins prodigués aux animaux !


Un beau partenariat Fondation un coeur, Galiléo et la Grande Odysée

logo_galileo_pantoneGrandeOdysee

 

« L’Unité de Cardiologie d’Alfort (UCA)BeagleECGfromTF et l’Unité de Médecine de l’Elevage et du Sport (UMES) de l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (ENVA) ont décidé, avec le soutien de la Fondation « Un Cœur » et de la société Galileo, d’unir une fois de plus leurs forces dans une collaboration qui vise à mettre en place durant la Grande Odyssée Savoie Mont Blanc 2014 un suivi cardiologique par télémédecine des chiens participant à la course. 

 

L’utilisation du nouveau système « Alivecor », qui se présente sous la forme d’une coque « enregistreuse » associée à un smartphone, permet de réaliser sur le chien un enregistrement de tracé électrocardiographique 

(ECG) qui est ensuite instantanément transmis depuis le site de course à un cardiologue spécialiste de l’UCA, basé à l’ENVA, par email, ce dernier assurant une lecture et un retour immédiat à l’équipe de vétérinaires de terrain de la Grande Odyssée. 

 

L’intérêt d’une telle approche réside en une efficacité très accrue du dépistage d’éventuelles anomalies cardiaques qui ne pourraient être que suspectées  lors de l’examen clinique initial et quotidien des 

Partenariat

chiens, ceci sans nécessiter de disposer d’un matériel d’enregistrement lourd et fragile dans des conditions de course telles que celles d’une compétition de 1000 km à travers les Alpes savoyardes. »

 

Site de La Grande Odysée : http://www.grandeodyssee.com/fr/index.html